Créer un site internet

À TOUTES LES MAMANS

  • Le 28/05/2022
  • 0 commentaire

Bonne fete maman

En cette fête des mères nous dédions cette journée à toutes les mamans utilisées, exploitées, privées de leurs bébés... Toutes ces mères pour qui ce n'est jamais la fête...

Les vaches que l'on insémine pour voler le lait destiné à leurs bébés et qui partent à l'abattoir, souvent pleines, âgées de quelques années seulement (leur espérance de vie est de 20 ans...), usées, brisées, le dos et les pattes ne les soutenant plus... 
Les vaches mettent bas d’un veau tous les ans, dès l’âge de deux ans. Elles sont en général inséminées artificiellement 3 mois après avoir vêlé. 
Les veaux leur sont retirés un ou deux jours après la naissance. Leurs bébés arrachés à elles seront engraissés dans des cages pour les mâles : veau de Pentecôte, veau de lait (en poudre, le leur finira en brique et en bouteille...), ou prendront la relève bientôt pour les génisses qui vivront le même enfer... 
C’est un énorme stress pour la vache et son petit qui entretiennent des liens extrêmement forts.  La mère peut meugler pour appeler son veau des jours durant...

Les poules vivent leur courte existence la plupart du temps dans des conditions concentrationnaires : une feuille A4 pour les œufs dits "en cage", code 3 sur l'œuf, 36 % des poules en France... 
Elles pondront chaque jour un œuf qui leur sera enlevé, ce rendement étant possible grâce aux nombreux croisements effectués sur des dizaines d'années. 
À ce rythme, elles souffrent de prolapsus cloacal et sont vite épuisées, donc moins rentables. Direction l'abattoir à l'âge de 18 mois...
Pour avoir des pondeuses, les œufs sont couvés dans des couvoirs et les poussins sexés à la naissance : les femelles attendront l'âge 6 mois pour être mises dans le circuit, les mâles sont gazés, broyés vivants, asphyxiés dans des sacs plastiques... puis transformés en sous-produits animaux. 
Prochainement le sexage des embryons devrait à minima éviter cette folie...

Les truies ont des cycles de reproduction synchronisés (grâce à une hormone : la gonadotrophine, prélevée sur des juments inséminées puis avortées en continu jusqu'à épuisement ou infection dans les fermes à sang en Islande, Argentine et Uruguay ). 
Parfois en liberté, souvent entravées, elles ne profitent pas ou peu de leurs porcelets. 2x par an la truie met au monde 12 à 14 porcelets qui lui sont retirés à l'âge d'un mois.  À l'âge de 3 à 4 mois, le porc charcutier part à l'abattoir ; c'est encore un bébé qui a une espérance de vie de 15 à 20 ans...

Le sort des chèvres n'est pas plus enviable. Pouvant vivre 15 à 18 ans, elle met son 1er chevreau au monde vers 1 an. Il est rapidement retiré, là encore les mâles engraissés puis abattus à l'âge de 6 à 8 semaines, les femelles gardées pour renouveler le troupeau.
Leur maman sera réformée à l'âge de 4 ans à peine et sera elle aussi envoyée à l'abattoir. 

Les exemples sont nombreux. Ces mamans ont le même amour pour leurs bébés que nous, humains. Le même chagrin d'être séparés. La même douleur... Ce sont des êtres sensibles, intelligents et complexes avec des liens sociaux et affectifs très forts.

En cette fête des mères, une pensée à toutes ces mamans brisées, volées, spoliées... changez vos habitudes, consommez autrement ; les alternatives végétales sont bonnes pour la planète, pour la santé mais aussi et surtout pour les animaux.

#govegan

 

fête des mères animaux

Ajouter un commentaire

 
×